Show simple item record

dc.contributor.advisorFavre-Marinet, Michel M.pt_BR
dc.contributor.authorCamaño Schettini, Edith Beatrizpt_BR
dc.date.accessioned2023-09-23T03:34:18Zpt_BR
dc.date.issued1996pt_BR
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/10183/265065pt_BR
dc.description.abstractLes jets coaxiaux ont plusieurs applications pratiques, principalement dans le domaine de la combustion, et particulièrement pour les injecteurs de moteurs de fusées, où l’oxygène liquide (lourd et à faible vitesse) est injecté dans la buse centrale, et l’hydrogène gazeux (très léger et très rapide) est injecté dans la buse annulaire. Afin de nous rapprocher de ce type d’écoulement, nous avons mené des recherches sur les jets coaxiaux, mono-phasiques, isothermes, avec fortes différences de densité. Les gaz utilisés ont été de l’air, de l’hélium et du SF₆. Nous avons mis au point une instrumentation adaptée aux écoulements hétérogènes, basée sur la thermo-anémométrie. Une sonde dite “de sillage” nous a permis d’identifier les régions de recirculation. Les champs de densité ont été obtenus avec une sonde de type aspirante. Les paramètres les plus importants, pour ce type de jet, sont le rapport de vitesse, rv, et le rapport de densité, S, qui ont été regroupés dans le rapport des flux de quantité de mouvement, M. Les jets coaxiaux présentent deux régimes d’écoulements bien définis: l’un recirculant et l’autre de cône potentiel, qui peuvent être distingués à partir d’une valeur critique de ce paramètre, Mc, pour chaque couple de gaz. Mc vaut 40 à 50 pour l’ensemble des gaz utilisés, sauf pouf fe couple hélium-SF₆, pour laquelle Mc ≈ 80 - 100. Une bulle de recirculation se développe avec une frontière aval pratiquement indépendante de M (0,9 à 1,2 Di suivant les différents cas étudiés) et une frontière amont qui remonte vers la buse lorsque M augmente. Les résultats concernant la longueur du cône potentiel se regroupent assez bien en fonction de M, mais il subsiste une légère influence de la densité; un raccourcissement estconstaté lorsque le gaz injecté dans la buse annulaire est plus léger que le gaz du jet central. Contrairement à la tendance prévue, le couple hélium-SF₆ donne un entraînement plus faible que pour les autres gaz.fr
dc.format.mimetypeapplication/pdfpt_BR
dc.language.isofrapt_BR
dc.rightsOpen Accessen
dc.subjectDinâmica dos fluidospt_BR
dc.subjectEscoamento turbulentopt_BR
dc.subjectJatospt_BR
dc.subjectAnemômetropt_BR
dc.subjectCombustãopt_BR
dc.titleÉtude experimentale des jets coaxiaux avec différences de densitépt_BR
dc.typeTesept_BR
dc.identifier.nrb000172466pt_BR
dc.degree.grantorInstitut National Polytechnique de Grenoblept_BR
dc.degree.localGrenoble,FRpt_BR
dc.degree.date1996pt_BR
dc.degree.leveldoutoradopt_BR


Files in this item

Thumbnail
   

This item is licensed under a Creative Commons License

Show simple item record